"Trublion" est un compliment venant d'eux

lundi 13 juin 2011

Alain Soral me menace physiquement


Alain Soral menace physiquement Jean Robin par enquete-debat

21 commentaires:

  1. Bonjour
    Alors pour avoir vu votre vidéo
    Je tenais juste a préciser que cela fait un peu pleureuse comme vidéo.
    En vous suivant de temps a autre, je trouvais au départ la démarche sympa (surtout la vidéo Dieudonnée et Madame Laïcité).
    Juste une info : le fait d'avoir écrit plusieurs livre a 30 ans contrairement a lui qui en a 50. La question qu'il faudrait vous poser et le nombre ou la qualité. Je ne pense pas vous connaitre un ouvrage aussi bon que son dernier.
    Lorsque j'ai commencé votre vidéo et entendu Soral voleur, je m'attendais a un vol de script publier en son nom et non au votre.
    Mais au final, un vulgaire ouvrage. Je vous invite a coller un bouton "DON PAYPAL" sur votre blog car je tiens personnellement a vous rembourser l'ouvrage voler cela vous évitera la prochaine fois a vous ridiculiser.
    Cdt,

    RépondreSupprimer
  2. Si ce n'est pas la première fois qu'il est menacé, insulté, volé et bien sa vidéo est parfaitement légitime et si il préfère les mots au contact physique c'est tout à son honneur, mais dire qu'il pleure c'est n'importe quoi, Alain Soral doit se justifier de ce que Jean Robin l'accuse.

    J'aimerai savoir les quels articles on était volés pour me faire ma propre idée de la question.

    RépondreSupprimer
  3. On s'en fout de vos histoires ! Soral, oui est un narcisse de première insupportable ! mais il dit, hélas, bien des vérités ! Moralité : ni soral, ni robin ! Bouffez-vous entre vous !

    RépondreSupprimer
  4. Assez d'accord avec "le Gay savoir"
    après oute les vidéos que j'ai vu de Soral, et qui m'ont ouvert les yeux et la tête sur tout un tas de chose.

    Il n'en reste pas moins que Soral a une tendance claire à une sorte de stalinisme. Je l'ai déja vu rejeter violemment des points de vue qui s'écartaient un tant soit peu de sa ligne, alors que lui même était en permanente evolution comme tout les autres.

    Bref, j'ai l'impression qu'il a le défaut des révolutionnaires qui croient en leur cause a tel point qu'ils veulent guillotiner tout les autres sans quoi la révolution serait avortée. c'est son travers, pour moi, c'est sûr. Pour ma part, je crois qu'au contraire, les gens ne sont pas cons, et qu'avec le temps, les mensonges tomberont d'eux même et la Vérité fera jour.

    Ceci dit, j'ai remarqué aussi une bonne dose de mauvaise foi chez Jean Robin, qui, justement, utilisait ce travers d'Alain Soral, pour decrédibiliser le fond de ce qu'il dit. Je n'ai jamais vu Jean Robin prendre des arguments de fond pour les opposés à d'autre arguments de fond (ou alors, il le fait mais ça ne tient pas debout de façon évidente) . J'ai été sidéré par l'émission-débat de Courtoisie sur le 11 sept contre Kropotkine où cette mauvaise fois face a l'évidence battait des records.

    En résumé, nul doute pour moi que les faits reportés dans cette vidéos sont exact. Mais d'une part, je ne souhaite pas être le gendre ou le disciple de Soral, je sais et vois que ce qu'il dit est d'une rare intelligence et d'un rare courage; et je ne mélange pas ses propres travers avec ses idées. Son analyse, à mon sens, est très juste, mais il ne supporte les contradictions, prenant souvent les "crétins" pour des "coquins".

    J'éspère que tu ne caviarderas pas mon commentaire comme le ferait Soral, et que tu tiendras ce que tu dis dans tes vidéos, Jean Robin.

    RépondreSupprimer
  5. 100% d'accord avec Jean Robin. J'ai fait parti dE&R et je peux dire que ces types sont des malades, qui plus sont clairement antisémites (je crois d'ailleurs qu'ils ne s'en cachent même plus). Quant à Soral, c'est triste de voir ce qu'il est devenu (lui autrefois drôle et intéressant). Il est le négatif (au sens photographique du terme) de tout ce qu'il dénonce : là où certains voient partout des antisémites, lui voient des sionistes... Alors qu'il appelle à la réconciliation par-delà les divergences et les conflits d'ego, il ne cesse de se brouiller avec tout ce que la galaxie compte de dissidents (Nabe, Chomsky, De Benoist (le pauvre a eu le malheur de ne pas écrire une critique absolument dithyrambique sur son dernier livre, ce qui lui valu de se faire traiter de "rat de bibliothèque", ce qui n'est pas nouveau, mais la diva Soral découvre la lune), Chauprade, Collon, Bricmont, Robin...). Ne reste plus que Dieudonné et Meyssian, mais gageons qu'un jour eux aussi, sans parler de Michéa (dont Soral n'a visiblement pas compris la moindre ligne puisque le "militantisme triste" dont parle Michéa vise précisément des groupes du type d'E&R), passerons sous les foudres de la haine universelle de l'immense Soral.

    Bref, Robin a totalement raison et c'est triste de voir des jeunes en mal d'identité et de culture politique se faire endoctriner par un gourou de cet acabit.

    RépondreSupprimer
  6. Tout cet étalage pour ça, j’espérais quand même quelque chose de plus croustillant.

    Bon déjà, je n’ai pas très bien compris le coup du livre, de la façon dont tu le dis on dirait que tu veux nous amener a penser que Soral t'as volé le script d'un livre que tu allais sortir, il serait bon de clarifier ce que tu voulais dire par là.

    Sinon pour le coup de la menace physique, on a surtout compris que t'as traité Soral de Baltringue et qu'il t'a répondu que la prochaine fois que tu l'insultais tu aurais la fessée, c'est beaucoup moins dramatique et plutôt drôle dit comme ça que "menaces d'atteinte physique"(si c'est la vérité bien entendu).

    RépondreSupprimer
  7. Ps: je viens de voir la vidéo sur mélenchon qui date de novembre 2010, je crois tu tacles déjà Soral, l'affaire du bouquin volé ne serait-il pas un retour de quenelle courtois?

    RépondreSupprimer
  8. En matière de bouquin volé, je suis prêt pour ma part à donner à Soral mon exemplaire du "Guide des Egarés" de Moïse Maïmonide afin qu'il le lise et qu'il réalise ainsi que Maïmonide est le docteur juif le plus aristotélicien (logique dont se revendique Soral) et qu'il est l'une des sources premières de la théologie chrétienne thomiste.

    Soral a eu la bêtise de faire de la pub à cette vidéo de Jean Robin. Mais je le dis à Jean Robin : s'attaquer à la personne de Soral est inefficace, il faut s'attaquer à son antisémitisme bête et méchant qui ruine toutes les idées qu'il émet.

    C'est ce que je me propose de faire ici, si Jean Robin le permet, puisque c'est impossible sur le site "E&R" qui censure toute contribution contraire à la parole de son Gourou : Soral se demande pourquoi les intellectuels juifs refusent de débattre avec lui, la raison est pourtant simple, n'importe quel internaute venu est capable de pointer les contradictions dans lesquelles l'antisémitisme, la haine du Juif, fait sombrer le discours de Soral dans la connerie la plus basique...

    Et si je suis d'accord sur un point avec Jean Robin, c'est que c'est bien dommage pour certaines idées de Soral qui méritent la discussion mais qu'il faut avant tout épurer de cette haine antisémite, cette émotion indigne de toute intellectualisme, comme toute émotion, d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
  9. Je continue avec les versets "sataniques" de la littérature "talmoudique" (sic, prononcé à la Soral...) qui seraient à la base de la foi juive.

    Or, 99 % des juifs ne connaissent pas ces versets, seuls les extrémistes les connaissent. Ils ont donc autant d'influence sur la foi des juifs de France que n'importe quelle fatwa lancée du fin fond d'une mosquée talibane sur la foi d'un musulman de France...

    Je rappelle à tous que l'Ancien Testament condamne à mort tout homme ayant eu une relation homosexuelle, et que, malgré cela, la communauté gay se porte en Israël aussi bien que dans n'importe quel autre pays, qu'Israël est un état laïc, et non un état juif, et que les extrémistes religieux y font chier le monde tout autant que dans n'importe quel autre état, ni plus, ni moins...

    Voilà donc pour l'influence de la littérature "talmoudique" sur les juifs en France et dans le monde.

    RépondreSupprimer
  10. Et enfin, cerise sur le gâteau, Soral se dit antisioniste mais revendique pour la France un nationalisme viril.

    Or, qu'est-ce le sionisme, si ce n'est ce nationalisme viril, armé, violent que Soral souhaite pour la France ?

    Soral n'est pas impérialiste, il ne peut donc prétendre que le seul nationalisme digne de ce nom doit défendre les valeurs françaises, il doit de ce fait admettre qu'un nationalisme viril qui défendent les valeurs israéliennes (qui n'ont rien à voir avec les valeurs juives comme je l'ai montré plus haut...) puisse exister.

    Il est donc en fait et de fait sioniste, il est donc en fait et de fait pour ce nationalisme viril, pour ce sionisme qui ne s'embarrasse pas du respect des décisions de l'ONU, qui est capable de dire non aux revendications américaines, c'est exactement ce que veut, ce que souhaite Soral pour la France.

    Mais son antisionisme de pure façade n'est en réalité qu'un antisémitisme puisque, selon Soral, les Français peuvent et doivent se permettre pour eux une politique nationaliste virile que lui-même interdit aux Israéliens sous prétexte qu'ils ont l'horrible défaut d'être juifs.

    Voilà, Jean Robin, comment il faut parler de Soral. Qu'il soit violent, vulgaire, voleur, tout le monde s'en fout, parce que tout le monde se fout de sa personne.

    Ce qui est important, ce sont ses idées, et ses idées sont complètement tordues par son antisémitisme. Et des idées tordues par des émotions ne valent jamais rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  11. je préfère plus cette vérité
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-fou-attaque-Alain-Soral-7052.html

    RépondreSupprimer
  12. voici un commentaire d'un membre de E&R

    Je suis E et R et j’espere que Jean Robin me lira (à noter que je cherche la vérité en toute sincérité et droiture) :

    I) D’abord les choses "secondaires", le mail que vous avez écrit, selon Soral(à moins que vous ne le contestiez) part d’un fait érroné puisque l’article relayé a été sourcé ce qui n’est pas du vol mais de la pub pour votre site. Je suis sur qu’en honnete homme, vous vous etes maintenant rendu compte de votre méprise et que vous reconnaitrez le caractère inapproprié et injustifié de votre mail.
    Seconde chose secondaire, la violence de ces menaces. Encore une fois, si la version de Soral est la bonne (je pars de ce postulat tant qu’il n’est pas contesté en honnete homme), nous voyons plusieurs choses :
    1) Le motif de cette menace est une insulte venant de vous qui ne serait pas la premiere.
    Ne pas se laisser insulter et traiter de voleur est le principe même de l’honneur. C’est une valeur ancienne qui n’a plus cours depuis longtemps, je sais, mais il est malhonnete alors de le présenter comme dépourvu d’honneur.
    2) Votre argument, selon laquelle vous ne pouvez accorder la liberté d’expression à quelqu’un qui vous menace ne tient pas puisque cette menace se dirige non pas vers l’animateur de débats (symbole de la liberté d’expression) que vous êtes mais vers l’ homme qui l’a insulté que vous êtes. Ne pas donner la raison de cette menace revient à dire que Soral menace par extension la liberté d’expression, il s’agit là d’une bien commune accusation de fasciste et elle est malhonnete puisque vous présenter votre fonction "démocratique" pour masquer les insultes que vous avez proférées (en attendant encore une fois que vous contestiez, je suis un honnete homme et je n’ai pas de veau d’or).
    3) Quand je te croiserai je te mettrais une fessée ne me semble pas être d’une violence inouie même si sur ce point, il s’agit d’une question de point de vue mais c’est dans une thématique plus paternaliste qu’haineuse si on prend l’expression sous l’interprétation la plus accablante.

    II) Maintenant je vais passer au gros du problème puisque , doté d’un esprit critique, j’épouse vos allégations comme vraies tant qu’elles ne sont pas contestées soit par les faits/déclarations passées soit par la suite par AS lui-même.

    Mon postulat de départ est que Soral a des propos antisémites en privé.
    Dans un premier temps, le discours de Soral est, vous le reconnaitrez en voyant les vidéos, pas antisémites mais judéocritique, ou plutot talmudocritique.Quant à ses propos

    Si vous voulez avoir l'autre version de l'histoire voici le un "demantit" en image et en texte pour monsieur (que je respecte et apprecie d'un point de vue des idees et d'un point de vue littéraire mais que je ne connais pas)
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-fou-attaque-Alain-Soral-7052.html

    RépondreSupprimer
  13. bonjour,

    Alain Soral est antisémtite et violent, rien de neuf sous le soleil.. Par contre dès le début de votre video vous parlez de vos "ennemis", les sages n'ont point d'ennemis, j'ai donc eu du mal à vous suivre dans la suite de vos propos.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai vu votre intervention avec la président de sos racisme sur agoravox:
    http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/dominique-sopo-sos-racisme-ne-31023

    Je voulais simplement vous indiquer les travaux encore méconnus d'alice miller sur la violence et son origine:

    http://www.alice-miller.com/
    http://alice-miller.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  15. J'aimerais avoir en retour la réponse d'Alain Soral . Votre vidéo est courageuse et votre blog fort réussi !

    RépondreSupprimer
  16. Je trouve cette vidéo tout à fait déplaisante, clairement l'auteur est assez troublé au moment où cette vidéo est tournée, suffisamment pour se laisser aller à un bon 1/4h de vidage de sac assez pathétique dans le fond et dans la forme. On se croirait un moment être un CPE d'un collège de banlieue face à un jeune un peu émotif qui lance griefs d'ados après griefs d'ados car il s'est trouvé une oreille attentive.

    Clairement tout cela nuit au propos. Je ne connais pas la réalité de l'évènement qui est décrit mais je bornerai à constater que le portrait fait de Soral dans cette vidéo ne colle pas avec le personnage. Ancien punk, certainement. Qu'à ce titre il se soit tanné le cuir régulièrement contre quelques frappes de banlieues ivres de bagarres c'est plus que probable. Comme nous tous il semble avoir eu sa jeunesse. Depuis toutefois il est convenable de reconnaitre qu'il n'a pas vraiment choisi la voie qu'on attendrait d'une brute. C'est même exactement le contraire. Et pour l'avoir vu de mes yeux vu dans un débat en profonde difficulté, car attaqué de tous côtés par des hordes plus bêtes et méchantes les une que les autres au point qu'il pouvait difficilement en placer une, et encore moins se faire entendre quand c'était possible, je peux vous dire qu'il a le nerf très solide. Il sait se tenir il est resté très poli tout du long même si très mordant, et s'est barré à la fin et pas en court de route. De ce que j'en ai vu tant que t'es courtois avec lui il le sera avec toi.

    Voila pourquoi j'ai du mal à avaler cette vidéo: elle est trop larmoyante-jeune fille et donne un portrait tout à fait opposé de ce que j'ai pu en constater.

    Après on pourra toujours me rétorquer que je connais pas Soral personnellement... Certes. L'auteur de ce blog non plus d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
  17. On peut dire différentes choses à propos d'Alain Soral, Jean Robin en dit certaines à juste titre, certains des commentateurs aussi (pas ceux qui reprochent grotesquement à Jean Robin d'être "pleurnichard" et "larmoyant"…). J'aimerais rajouter, à propos du sieur Soral, l'aspect communiste (tendance nationale-bolchévique en l'occurrence). Une des choses, en effet, qui le caractérisent au plus haut point, c'est que toute son idéologie de base – qui est fondée sur la pensée et la pratique de Robespierre, Marx, Lénine et Staline (et accessoirement Mao) – repose sur le ressentiment, la haine, la force illégitime et la violence sanguinaire. Certains des héros de Soral font partie des plus grands massacreurs de masse d'innocents de toute l'histoire humaine (pour ceux qui ne sauraient pas de quoi je parle, un peu de lecture : http://www.decitre.fr/livres/Vendee-du-genocide-au-memoricide.aspx/9782204095808 + http://www.decitre.fr/livres/Le-livre-noir-du-communisme.aspx/9782266191876 ). Voilà ce qu'il en est de ses "égalité et réconciliation"…

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  20. Je me fiche de la querelle que vous ayez pu avoir avec Alain Soral.
    En revanche je tiens à vous faire remarquer que "menace physique" n'a pas de sens. Menacer physiquement quelqu'un c'est par définition, le menacer avec son corps.
    Or que je sache, il l'a fait avec des mots...Il vous a donc menacé verbalement...

    Je crois bien que ce que vous voulez dire c'est quelque chose du genre "il a menacé mon intégrité physique" mais je réitère vous "menacer physiquement" n'a aucun sens dans ce contexte...

    Je ne vous connais pas mais vous êtes journaliste c'est bien ça?

    RépondreSupprimer